MARYL

Biographie

Principalement autodidacte, j'ai fréquenté des ateliers du soir pour adultes (Duperré, Beaux-arts de la ville de Paris) ainsi que l'atelier du peintre Philippe Lejeune.et j'ai surtout régulièrement dessiné en toutes occasions dès que j'avais un moment libre. Ainsi, la nature fut mon principal "professeur".

Afin de pouvoir facilement m'adapter aux circonstances (temps disponible, conditions météo, moyens de transport), j'ai pris l'habitude de pratiquer plusieurs techniques  (peinture à l'huile, l'aquarelle, le pastel, la gouache et l'acrylique.

Il me semble que rien ne remplace la pratique d'après nature : l'oeil est un outil irremplaçable pour savourer les couleurs, les "passages" d'une masse à l'autre, pour distinguer les superpositions d'effets, pour percevoir les nuances dans les ombres, pour saisir ce que l'être humain ne sait pas inventer : la vérité de plusieurs instants qui  superposés vont donner vie au sujet.

Le grand intérêt de cette pratique est aussi que "le temps est compté" ce qui oblige l'artiste à être absolument sincère : il doit s'engager totalement, prendre des risques comme un funambule marchant au-dessus du vide. Il doit effectuer un va-et-vient permanent entre ce qu'il garde et ce qu'il abandonne et il me semble que c'est ce qu'il abandonne qui "marque" le plus le spectateur. C'est ainsi qu'il se trouve : la nature est son miroir.

Quelques phrases que j'aime :
"La vérité a une telle excellence qu'en louant les petites choses, elle les rend nobles" Léonard de Vinci
"je fais tous les jours des progrès. L'essentiel est là." Cézanne

MARYL

L'artiste au travail

Créé avec Artmajeur